Kimball Gallagher

Kimball Gallagher est un pianiste américain ayant voyagé en Tunisie seize fois pendant les neuf dernières années. Chaque été entre 2007 et 2010 il a travaillé avec l’organisation américaine Cultures in Harmony et Association de soutien pour la création musicale (ASCM). Depuis 2010, il a travaillé avec Cultures in Harmony et Atlas Association à Beni Mtir, Ain Draham. Dans ce contexte et aussi à travers les années, il a été le mentor de beaucoup d'élèves en Tunisie. Par exemple, en 2010 il leva 7000$USD pour deux étudiants tunisiens à aller aux États-Unis pour un stage de musique. Il a également joué beaucoup de concerts dans toute la Tunisie, des concerts privés, des concerts dans les hôpitaux à Sfax, le premier concert de musique classique à Gafsa. Il a joué des concerts pour MEF (Megreb Economic Forum), ADS (Action Développment Solidaire), et pour beaucoup d'associations avec Jaloul Ayed. En octobre 2011, il a joué pour le gouvernement interim à Ennejma Ezzahra et en janvier 2012, il a joué un concert avec le violiniste Nidhal Jebali au Kennedy Center à Washington D.C. pour marquer l’anniversaire de la révolution. Il a également joué à Beja, Jendouba, El Kef, Beni Mtir, Ain Draham, Gafsa, Djerba, Sousse, Sfax, El Jem, Nabeul, et Tunis.Salué par la critique comme étant une “dynamo” dont la performance est “ensoleillée et enthousiaste” comme celle d’un “éclair”, Gallagher débuta sa série internationale de 88 concerts lors d’un concert à guichet fermé au Carnegie Hall en 2008. Cette série de concerts visait à faire revivre la culture de salon par le biais de 88 récitals dans différents lieux intimes. Cette série unique de plus de 300 concerts, étirée sur 4 ans, continua de prendre de plus en plus d’ampleur dans des maisons privées un peu partout aux Etats-Unis et dans différents lieux exceptionels. Un autour du monde de Bombay à Boulder, de Chicago à Shanghai, de la Toscane à la Tunisie, en passant par Kaboul. Les temps forts de cette tournée récente ont été marqués par une première à l’Opéra du Caire, à la Salle de Récital Nationale de Taipei, les Nations Unies à New York et la Banque Mondiale, ainsi que dans des maisons privées et autres lieux exotiques en Egypte, au Myanmar, au Pakistan, aux Emirats, en Mongolie, en Thaïlande, aux îles Fiji et en Inde. Après 330 concerts de par le monde, la Tournée 88 culmina avec un récital à Zankel Hall à Carnegie Hall en Avril 2015.Un compositeur prolifique, Gallagher a écrit et fait ses débuts en composant un prélude pour chaque concert privé pendant sa tournée 88. Les hôtes reçoivent une oeuvre pour piano personnalisée, écrite pour eux grâce à un système de composition qui épelle musicalement leur nom. Etant un grand défenseur de la musique classique et un entrepreneur passionnément dévoué aux causes humanitaires, Gallagher a fondé sa propre association pour abriter les différents partenariats et collaborations que ses concerts ont inspirés. A travers toutes ces initiatives, Gallagher a aidé à lever plus de 75.000$ pour 12 associations et ONG.Né à Boston, Kimball Gallagher a obtenu son bachelor à l’université de Rice avec Jeanne Kierman-Fischer, et sa maîtrise de musique avec Robert McDonald au conservatoire de Juilliard. Le mentor de sa vie, le pianiste Joseph Smith, reste l’une des influences les plus importantes dans son développement musical. Résidant à New-York et globe-trotter, il adore composer, écrire et explorer de nouveaux genres musicaux.Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.kimballgallagher.com.

fr_FRFrançais
en_USEnglish fr_FRFrançais